logo esprit yoga19


 

Alexane Renaut - Responsable des contenus digitaux Esprit Yoga

Formée par Amanda Dates en Yoga Vinyasa, Sharon Bales en Yoga Pré/Post natal, et par Julie Portaguen en Yoga Enfants, Alexane se passionne par le cycle de la vie, et aime apporter sa passion du yoga dès le plus jeune âge. A côté, elle a fondé Com on the moon pour accompagner les entreprises dans leur Communication Digitale, comme Esprit Yoga. Elle s'occupe notamment de l'édition et la mise en page des articles sur EspritYoga.fr , de l'animation des réseaux sociaux et la définition de la stratégie digitale de la marque, en collaboration avec l'équipe.
Temps de lecture : 3 minutes (697 mots)

Se poser au cœur de l'action

Se-poser-au-coeur-de-laction

Quelle époque ! Nous voilà chamboulés, dans nos têtes, dans nos vies, dans nos habitudes, dans ce que nous croyions être acquis et dans nos projets. Nous sommes entourés de questionnement, de doutes, d'incertitudes.

 Article rédigé par Claire Brown et illustré par Priscille De Rekeneire

Retrouvons notre centre pour s'y poser et laissons la vie se mouvoir à travers notre être.

 

Le mental se trouve agité, il ne peut plus rien contrôler ! Il fuse dans tous les sens. Difficile donc de se poser. Mais qu’est-ce que veut dire au juste se poser ? Arrêter ? Rester sous la couette ? Se poser dans le canapé ? Pas sûr d’ailleurs que nous ayons tant envie que ça de nous poser !

 

« Tout le malheur des hommes vient […] de ne savoir pas demeurer en repos » Blaise Pascal

 

Se poser ? Pas facile !

 

Nous l’avons bien vu pendant les confinements, où l’on aété contraint de s’arrêter. Dans une société où l’action et le faire sont glorifiés, nous avons tous eu du mal à faire moins. Alors on a fait du pain ! On a cuisiné, jardiné, suivides cours en ligne, on a calé des apéros Zoom, on a tricoté, bidouillé, écrit, peint, réparé, acheté… Mais est-cequ’on s’est réellement posé ? Nous ne savons pas très bien nous poser. Nous aimons agir, bouger et nous aimons le montrer, notamment sur les réseaux sociaux. Il nous est essentiel de prouver quelle vie active, remplie, occupée, excitante, nous avons ! Et pourtant souvent nous vivons loin de notre centre, nous vivons ex-centrés. Le mental et l’ego sont comblés, mais nous ne savons plus qui l’on est réellement au fond, au centre, posés dans notre être. Ce centre qui ne bouge pas, comme le fond de l’océan au milieu d’une tempête, comme l’oeil d’une tornade qui demeure calme. Nous avons tous ce centre, où nous pouvons retourner nous poser, pour ensuite pouvoir mieux être dans le monde. Dans la vie quotidienne, il est facile de se laisser emporter par le vent, le tonnerre et les grosses vagues. Mais ce n’est pas là que nous trouverons l’équanimité et la distance nécessaires pour nous poser au sein de notre vie. Car une fois que nous avons trouvé notre centre, nous pourrons agir sans trop être attachés au résultat de nos actions. Nous sommes alors dans l’action juste.

L’empereur-philosophe Marc Aurèle disait que nous ne sommes pas toujours au bon endroit pour pouvoir agir de la manière la plus juste. Ce grand empereur romain régna pendant la peste antonine et sut tirer des leçons simples, pratiques et applicables de cette épidémie. Dans son ouvrage Méditations, il décrit l’importance de reconnaître que si parfois les choses de la vie dépendent de nous, parfois elles n’en dépendent pas. Cela ne veut pas pour autant dire qu’il faut se résigner aux difficultés que nous ne contrôlons pas, mais plutôt que le mental peut nous rendre parfois la vie plus difficile.

 

« L’intelligence qui sait intuitivement quand agir et ne pas agir, […] cette intelligence lumineuse est pleine de sattva » La Baghavad Gita

Se poser au coeur de laction 2.png

Le titre de son ouvrage, Méditations, décrit bien un mouvement vers l’intérieur, pour trouver son centre pendant l’épidémie. Se poser. Le mental nous emmène soit vers les angoisses de l’avenir, soit vers les regrets du passé. Se poser dans le présent, se poser en ce qui est sous-entend un entraînement du mental, un nettoyage de ses perturbations, pour essayer de ramener notre attention aumoment présent, ici et maintenant. Marc-Aurèle défend qu’un mental posé, clarifié et calme nous aide à prendre des décisions plus justes, puis à agir de manière plus juste. Un mental perturbé par les angoisses, les peurs, le désespoir ou la haine nous dicte souvent des mauvais choix. Se poser ne signifie pas être dans l’inaction. Bien au contraire. Marc Aurèle nous fait comprendre qu’au sein des difficultés que nous ne contrôlons pas, il y a une multitude de petites actions justes que nous pouvons réaliser. Reste à savoir lesquelles de ces actions nous sont possibles. Et ce n’est qu’avec un mental posé, préparé et clair que nous pouvons le comprendre.

 

La suite de cette interview est à découvrir dans Esprit Yoga n°62, en vente ici :

Esprit Yoga 62 Couv Page 001

Volcans et yoga pour se reconnecter avec la nature
Les 5 souffles vitaux de la voie du Yoga Pancha Pr...

Sur le même sujet:

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://annonces.esprityoga.fr/